Loading...
Loading Loading
...

Kopi Luwak c’est quoi ?

Le kopi luwak est un café récolté dans les excréments d'une civette asiatique. Je sais, dit comme ça, ça ne fait pas rêver mais attendez d’en savoir un peu plus… Pour bien comprendre il faut d’abord diviser le nom en deux : Kopi signifie « Café » en indonésien et Luwak désigne la « Civette », un petit mammifère asiatique entre le renard et le chat. Le luwak attend la nuit pour aller dans son garde-manger favori : les plantations de café. Il aime passionnément manger les cerises mûres du caféier soigneusement choisies, laissant les moins mûres intactes pour ses prochains passages. La magie de cet animal tient du fait de sa digestion quasi inexistante. Une fois les cerises de café consommées ; il digère la pulpe des fruits laissant ainsi les grains intacts. Mais ce n’est pas tout, grâce à la spécificité de ses enzymes, la saveur des grains de café est bonifiée et l’amertume largement réduite. On lui trouve des arômes profonds, nettement marqués, de chocolat noir, de noisettes légèrement grillées et une rondeur des plus enveloppante. Ce procédé unique explique la rareté du kopi luwak.

...

L’Histoire du kopi luwak :

L’histoire commence au début du 18ème siècle. L’Indonésie, alors une colonie des Indes Orientales néerlandaises, lance les cultures de cafés (notamment ceux d’arabica du Yémen) sur les îles de Java et Sumatra. Il est alors formellement interdit aux esclaves travaillant dans les plantations de récolter et de consommer les grains de café. Désireux néanmoins de goûter le fameux breuvage, ils découvrirent que certaines espèces de luwak consommaient les cerises des caféiers et rejetaient les grains intacts dans leurs excréments. Après les avoir lavés, torréfiés et moulus en secret ils se rendirent comptes que cela avait le goût de café. Les arômes étaient tels que la réputation de ce café de civette atteignit bientôt les propriétaires des plantations, qui en firent leur favori. Déjà à cette époque, le café était très cher dû à son processus d’élaboration et à sa rareté !

...

Aujourd’hui :

Le kopi luwak est le café le plus cher du monde, vendu entre 100 et 600 dollars américains la livre. Il est principalement vendu et consommé au Japon et aux États-Unis. Aujourd’hui le kopi luwak est un peu moins rare car il existe des élevages de civette. Certains cafés essaient d'imiter le goût du kopi luwak (en partie à cause de la diminution des populations de civettes, chassées pour leur viande) avec des procédés chimiques mais sans grand succès pour l’instant. La production de kopi luwak demande beaucoup de travail, qu'il soit sauvage ou d'élevage, ce qui contribue à son coût élevé. Des recherches sont menées pour augmenter la productivité.